Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Numéros parus

La face cachée de l’Algérie

N° 45 Printemps 2003

Bien avant de se mettre en place, l’Année de l’Algérie en France, prévue pour 2003, avait déjà suscité des polémiques telles que les protagonistes français et algériens – les Etats – avaient été amenés à se positionner plus nettement. Du côté français on a pu alors constater, au-delà des décisions du pouvoir politique, les hésitations et les réticences du Quai d’Orsay. Ce qui, entre autres, en dit long sur l’appréciation réelle que porte l’appareil diplomatique français sur la réalité du pouvoir à Alger. Par contre, du côté algérien les intentions étaient alors clairement explicitées : « L’Année de l’Algérie en France se présente avant tout comme une formidable opportunité de structurer positivement cette image (négative)… dans le sillage de l’action engagée par le Président de la république au plan de la communication internationale » précise un document confidentiel du Comité national algérien [1].

Dossier préparé par Olfa Lamloum et Bernard Ravenel