À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Jeramana (Syrie) De la fragmentation urbaine à la ligne de front

Cyril Roussel: Géographe, chercheur Ifpo Amman.

Du fait du développement de Damas, les villages de la Ghouta, par ailleurs soumis à l’afflux de migrants issus de l’exode rural, se sont peu à peu transformés en petites et moyennes villes sous. Intimement connectées aux campagnes du reste de la Syrie au travers de mouvements migratoires débutés dans les années 60, les villes de la Ghouta en ont hérité une composante confessionnelle qui renseigne sur l’origine des habitants. La ville druzo-chrétienne de Jeramana offre un exemple particulièrement intéressant de l’évolution des dynamiques en cours dans le conflit syrien. Avec la prédominance des affrontements sur des bases communautaires, certaines villes de la Ghouta se retrouvent confrontées à des choix cornéliens : soutenir les rebelles, et de plus en plus accepter la présence de groupes djihadistes ; leur refuser l’accès à la ville et donc accepter la protection du régime. Sur ces discontinuités confessionnelles se superposent les lignes de front du conflit en cours.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, l’intégralité du Numéro 85 Villes arabes : conflits et protestations sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2013-2.htm