À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

L’Iran et l’Afrique : une coopération à l’épreuve des faits

Alhadji Bouba Nouhou: Université Michel de Montaigne-Bordeaux3.

L’accord conclu le 24 novembre 2013 à Genève entre l’Iran et le groupe « 5+1 » (France, Russie, Grande- Bretagne, Etats-Unis, Chine et Allemagne) sur la levée progressive des sanctions contre Téhéran est perçu comme de bon augure par l’Afrique. Cependant, si la coopération irano-africaine a été sérieusement affectée par les sanctions, peut-elle pour autant retrouver sa référence de base construite sur la solidarité tiers-mondiste et sur une perception binaire « opprimés » versus « oppresseurs » ? Quelle sera la réaction des Etats du Golfe, dont certains, comme l’Arabie saoudite, restent opposés à toute offensive diplomatique de la part de l’Iran ?