À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

L’Iran et les Etats-Unis après l’accord sur le nucléaire : paix froide ou réconciliation ?

Clément Therme: Chercheur post-doctorant à l’Université de Genève.

La conclusion d’un Plan d’action global commun entre la République islamique d’Iran et le groupe des 5 + 1 (les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité + l’Allemagne) le 14 juillet à Vienne pose la question d’une normalisation des relations diplomatiques entre Téhéran et Washington. Le long processus de négociations directes irano-américaines sur le dossier nucléaire autorisé par le Guide suprême Ali Khamenei en 2011 ouvre la possibilité d’une normalisation diplomatique irano-américaine. Cependant, le Plan d’action suscite l’opposition des Républicains aux Etats-Unis et des delvapassan (les inquiets) en Iran. Il ne règle pas les différends entre l’Iran et les Etats-Unis qui concernent le Moyen-Orient en général et la question israélienne en particulier. In fine, il apparaît que le Plan d’action constitue un premier pas vers une paix froide entre l’Iran et les Etats-Unis mais il ne constitue qu’une condition nécessaire mais qui n’est pas suffisante pour une réconciliation entre Washington et Téhéran.