À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

L’émirat « hyperactif » : une analyse de la politique d’internationalisation du Qatar

Mehdi Lazar: Inspecteur de l’Education nationale, docteur en géographie, diplômé d’études approfondies en géopolitique et chercheur associé au laboratoire Géographie-cités.

Le Qatar est en train de devenir l’un des pays les plus influents du monde arabe. Très visible grâce à sa chaîne de télévision, à ses larges investissements financiers dans le sport, l’industrie ou la finance, l’émirat l’est aussi depuis deux ans par son basculement dans une diplomatie d’engagement. C’est également la diversité de son activité internationale qui frappe : l’émirat à la perle sera, par exemple, l’hôte de la Coupe du monde de football 2022, il a construit des musées de classe mondiale et accueille depuis 2010 une antenne d’HEC Paris. Ainsi, cette « hyperactivité » autant que ses ambitions politiques et diplomatiques interrogent. Car si diplomatiquement l’émirat s’est construit une réputation de solide médiateur, il semble avoir dorénavant d’autres ambitions comme le confirme son implication dans les dossiers libyen et syrien. *Mehdi Lazar est l’auteur de Qatar, une Education City (l’Harmattan, 2012).

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, l’intégralité du Numéro 84 Qatar : jusqu’où ? sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2013-1.htm