À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

La fin de la « révolution » baathiste

Burhan Ghalioun:

Le système politique syrien trouve son origine dans le coup d’Etat militaire du 8 mars 1963 qui a mis au pouvoir une coalition hétéroclite des élites rurales issues de communautés longtemps marginalisées et soumises à une forte discrimination sociale et morale. Dans l’absence de toute perspective de surmonter ce défaut congénital et de se faire accepter comme pouvoir national, le nouveau régime n’avait pas d’autre choix que de maintenir l’usage généralisé de la coercition. L’arrivée au pouvoir de Bachar al-Assad en juillet 2000 a suscité l’espoir de réformes en profondeur, mais le « Printemps de Damas » n’a duré que quelques mois…

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 44 : Un printemps syrien, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2003-1.htm