À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

La justice chariatique en Syrie « libérée » : un modèle juridique consensuel ?

Stéphane Valter: Maître de conférences (HDR) à l’université du Havre (GRIC EA 4314), agrégé d’arabe, docteur de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris.

Dans certaines zones de Syrie tenues par les rebelles, le besoin de régulation donne lieu à la mise en place d’une justice chariatique. Cet article présente cette situation et en analyse les modalités d’application. Il s’agit de montrer que la sharî‘a, concernant surtout les peines corporelles, n’est pas toujours appliquée dans sa version la plus tolérante, et qu’elle est au centre d’enjeux de pouvoir entre rebelles, en tenant compte du fait que la vengeance expéditive l’emporte souvent sur toute idée d’application d’une soi-disant justice (islamique ou non). Une réflexion sera enfin engagée quant aux ressorts d’une violence juridique pour laquelle, dans de nombreux cas, aucun motif raisonnable ne peut être discerné.