À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

La place des Coptes dans l’enseignement en Egypte

Eva Saenz-Diez:

Le système scolaire égyptien est un des moins performants des pays en voie de développement. Aux prévarications, sous forme de leçons particulières « obligatoires », véritable fléau national dont sont victimes les élèves et surtout leurs parents, il faut ajouter l’insalubrité des lieux, le climat de violence ou le surpeuplement des classes ; sans compter la déstabilisation dont sont victimes les Coptes, « victimes parmi les victimes dirions nous ! On constate déjà dans les années 1960 une hostilité à l’égard des chrétiens dans les programmes scolaires. Ceux-ci tendent à créer et à entretenir un sentiment d’infériorité chez les Coptes, notamment en heurtant leurs sentiments religieux et en critiquant les fondements de leur Foi. De très nombreuses références au Coran sont faites au sein de l’école, non seulement dans les programmes de langue arabe ou lors des cours de religion, mais lors de différentes activités. D’autre part, il est intéressant de noter que l’enseignement de l’arabe est exclusivement réservé aux enseignants musulmans.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 75 : Egypte : l’éclipse sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2010-4.htm