À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

La question Queer au Maroc : Identités sexuées et transgenre au sein de la littérature marocaine de langue française 1

Jean Zaganiaris: Politologue, enseignant-chercheur au CERAM/EGE Rabat. Il est également chercheur associé au CURAPP/Université de Picardie Jules Verne. Ses travaux portent sur les gender studies, plus particulièrement sur les enjeux politiques de la sexualité au sein de la littérature marocaine. zaganiaris@yahoo.fr.

Peut-on penser les pratiques sexuelles au sein des sociétés arabo-musulmanes en relation avec des problématiques de la Queer Theory ? À partir des discours écrits et oraux des écrivains marocains de langue française, nous avons voulu regarder de quelle façon les pratiques sexuelles et les identités sexuées sont représentées au sein de leurs oeuvres. En travaillant sur ces discours, nous nous sommes aperçus que des questions relatives à la lutte contre l’hétéronormativité à tendance patriarcale ou bien au transgenre sont évoquées par un certain nombre d’auteurs. Toutefois, est-ce que cela suffit pour parler de Queer au Maroc ? « Comme c’est étrange de se sentir réduit par quelqu’un d’autre à n’être qu’une personne unique. » Virginia Woolf, Les vagues.

NOTES :

1. Pour Nicolas NSB, dont le court métrage « I love Paris » peut faire quelque part, écho aux idées de ce texte.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 80 : L’Europe méditerranéenne en crise sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2012-1.htm