À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

La réponse humanitaire à la crise syrienne : et si une autre action, citoyenne et engagée, était possible ?

Kamel Mohanna: Président-Fondateur d’Amel Association International – Liban, Coordinateur Général du Réseau des ONG arabes et libanaises, Professeur de Pédiatrie à l’Université Libanaise.

Le Liban accueille aujourd’hui environ un million et demi de réfugiés syriens, soit l’équivalent d’un tiers de sa population. Dans cette situation, l’absence de solidarité des pays du nord est criante. Mais surtout, le glissement de l’humanitaire solidaire vers le « charity business », et la marginalisation des acteurs locaux qui en découle, traduisent une forme de néo-colonialisme insupportable. Les sommes astronomiques consacrées à la coordination, aux frais de gestion, à la communication, représentent un gaspillage scandaleux, inversement proportionnel à l’efficacité de l’action. L’expérience de l’association Amel, association libanaise créée en 1979, pendant la guerre civile, offre un exemple à contre-courant de cette logique en s’appuyant sur la société civile locale et en ciblant son action en direction de tous les démunis.