À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Le processus de réforme du droit de la famille et ses limites

Nathalie Bernard-Maugiron: Directrice de recherche. IRD, UMR 201, Développement et Sociétés (Université Paris 1/IEDES et IRD).

Lors de la codification du droit de la famille en Egypte, des pans importants de la shari’a ont été réformés pour améliorer le statut de la femme au sein de la famille. Ce processus de réforme a toutefois connu des limites, tant dans son contenu que dans sa mise en oeuvre. L’article revient sur les principales réformes intervenues dans le droit égyptien de la famille ainsi que les mécanismes utilisés pour réformer la shari’a islamique. Il évoque également les limites auxquelles se heurtent les réformes. La prégnance du religieux sur le champ juridique et politique est telle que tous les acteurs acceptent de se placer sur le terrain de la religion et proposent leur propre interprétation des principes du droit musulman. A côté de ces obstacles politiques, sont également présentés les obstacles sociaux et économiques qui viennent entraver la mise en oeuvre des réformes juridiques intervenues.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 75 : Egypte : l’éclipse sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2010-4.htm