À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Les juges et les élections dans l’Égypte post Moubarak : acteurs ou victimes du politique ?

Nathalie Bernard-Maugiron: Directrice de recherche. IRD, UMR 201, Développement et Sociétés (Université Paris 1/IEDES et IRD).

Les décisions des juridictions égyptiennes relatives aux processus électoraux de l’Égypte post-Moubarak ont été perçues par les partisans des Frères musulmans comme hostiles au nouveau pouvoir en place et ont entraîné des accusations de collusion des magistrats avec l’armée et les anciens du régime de Moubarak. Cet article s’attache à rappeler, d’une part, que cette instrumentalisation du politique n’est pas nouvelle et qu’elle s’était exercée contre le régime de Moubarak, et à montrer, d’autre part, que les décisions controversées de la cour constitutionnelle s’inscrivent dans la droite ligne de sa jurisprudence. Il s’interroge sur le statut d’acteur ou de victime des magistrats dans ce processus de politisation du judiciaire.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 82 : Égypte, Tunisie : de la rue aux urnes sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2012-3.htm