À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Migrations en Méditerranée, une nouvelle donne

Catherine Withol de Wenden: Directeur de recherche au CNRS et au CERI.

Les migrations en Méditerranée sont un champ en vaste recomposition. Les révolutions arabes, la situation économique dans les pays européens et l’attraction du sud, qui devient aujourd’hui une destination presque aussi prisée que le nord (sur 240 millions de migrants internationaux, 130 millions se dirigent vers le nord, à partir du sud ou du nord) et 110 millions se dirigent vers le sud (à partir du sud ou du nord) ont-ils eu des conséquences pour les pays d’origine des immigrés dans la région et les destinations des émigrants ? Pour y répondre, il convient de ne pas considérer la Méditerranée comme un bloc, mais de montrer les différentes dimensions du processus de redéploiement en cours. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte : la situation démographique très diversifiée – transition, pénurie de main d’oeuvre ou d’emplois – l’attraction vers des pôles riches en emplois rémunérateurs (pétrole, gaz), le repoussoir que constituent des pays en crise et les événements à l’origine de flux de réfugiés, l’apparition de nouveaux pays de transit pour les migrants dans la région, en partie liée à la fermeture des frontières européennes, les Européens qui s’installent au sud.