À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Morsi au pouvoir : scénario d’une transition à l’égyptienne

Lamiss Azab: Chercheuse à Sciences-Po Moyen-Orient Méditerranée, spécialiste des discours religieux et de leur rapport au politique.

Le 24 juin 2012, les Égyptiens ont choisi le candidat des Frères Musulmans à la présidentielle, Mohamed Morsi, pour inaugurer cette deuxième République égyptienne. Dans un contexte fortement marqué par l’instabilité institutionnelle et la fragilité constitutionnelle, par le chaos sécuritaire et l’omniprésence du militaire, il reste difficile d’évaluer le processus de transition démocratique. En revenant sur le champ politique égyptien au lendemain des législatives et en reprenant les « surprises » des présidentielles, certains choix électoraux sont mis en lumière pour nuancer les propos selon lesquels l’Égypte serait sortie de la dictature militaire pour entrer, de son propre gré, dans la dictature islamique. Une analyse fondée sur le terrain et limitée aux facteurs internes permet de proposer un éclairage sur les mécanismes socioculturels propres au champ égyptien. Il en ressort que les électeurs ont plutôt voté contre un retour de l’ancien régime que pour un programme politique à référent islamique.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 82 : Égypte, Tunisie : de la rue aux urnes sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2012-3.htm