À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Positions intellectuelles : constantes et variables

Farouk Mardam Bey:

Les intellectuels dont il s’agit ici sont ces écrivains, philosophes, universitaires, scientifiques, artistes qui ont acquis, grâce à leur savoir ou à leur talent ou tout simplement à leur visibilité médiatique, une certaine autorité morale leur permettant d’influencer l’opinion publique, et parfois le choix des gouvernants. En France, depuis l’affaire Dreyfus jusqu’au faux débat en cours sur « l’identité nationale », en passant par les guerres coloniales, les grandes crises internationales et les affrontements majeurs de politique intérieure, on ne compte pas leurs interventions contradictoires sous forme de libelles, d’articles de presse, de manifestes ou de pétitions, si bien que certains d’entre eux, bénéficiant de leur notoriété littéraire, comme Sartre, Camus ou Mauriac, sont devenus pendant deux ou trois décennies de véritables directeurs de conscience. L’objet de cet article est de passer en revue les prises de position de ces intellectuels sur la question palestinienne, et plus généralement sur le conflit israélo-arabe, afin de faire ressortir les a priori idéologiques et politiques qui les sous-tendent, et qui ne découlent pas forcément de l’analyse rationnelle ni ne se réduisent toujours aux traditionnelles postures de droite ou de gauche.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 72 : La Palestine en débat 1945-2010, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2010-1.htm