À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Réfugiés syriens en Jordanie : chac démographique, résiliences et vulnérabilités

L’étude se veut une lecture de la dimension démographique de l’exode syrien en Jordanie, au prisme de la notion de résilience, appliquée aussi bien à la société syrienne réfugiée qu’à la société d’accueil. Prise comme capacité de « résorber un choc et de s’y adapter », la notion de résilience met en lumière la mobilisation d’une mémoire régionale commune, antérieure aux indépendances : le nord de la Jordanie et la capitale profitent d’un souffle économique nouveau, du fait de la mise en circulation de capitaux et de compétences. Comme « indice de rupture lorsque la flexibilité d’un matériau atteint sa limite », la notion révèle des fissures politiques et urbaines dont les camps de réfugiés syriens sont l’expression. L’incertitude pesant sur l’avenir de la Syrie et dans la région, met la Jordanie dans une situation comparable dans son ampleur à l’exode palestinien de 1948.