À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Relire le Grand Caire au miroir de la densité

Pierre-Arnaud Barthel: Université de Nantes - CNRS UMR Espaces et sociétés. CEDEJ - IFRE MAEE - CNRS.

Mégapole de 20 millions d’habitants repérée depuis longtemps pour son extrême densité, Le Caire est un bon cas d’étude pour analyser comment un certain nombre de préconisations de durabilité (en particulier l’assimilation faite par les bailleurs de fonds avec la compacité) sont décalées ici. On montrera ainsi que la question de la densité est appréhendée d’une toute autre manière par les décideurs et planificateurs. Si elle est lue négativement au Caire depuis les années 70-80 pour les territoires d’hyperdensité (quartiers centraux historiques et informels), la densité semble retrouver un certain crédit à travers le chantier de la stratégie métropolitaine « Grand Caire 2050 », qui certes veut décongestionner le centre mais souhaite densifier la périphérie, et une pensée aménagiste en mutation sous l’influence de la globalisation et des tendances actuelles internationales prônées par les bailleurs de fonds.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 75 : Egypte : l’éclipse sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2010-4.htm