À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Slim vu par Yasmina Khadra

Yasmina Khadra:

« Slim était la superstar algérienne, l’intrépide chantre de nos silences, le diseur de nos colères » Mon histoire avec Slim a commencé au début des années 1970. J’étais Cadet de la Révolution à l’école militaire de Koléa, une école où la presse écrite, la radio, les livres non inscrits à la bibliothèque scolaire étaient formellement interdits – nous avions droit à deux heures de télévision par semaine, le dimanche après-midi, pour suivre le match de football. Aussi, se faire surprendre avec un journal sous le manteau était enfreindre outrageusement le règlement. Cette insubordination caractérisée nous exposait à de sévères sanctions disciplinaires qui, parfois, allaient jusqu’aux arrêts de rigueur et à la privation de vacances.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 81 : Algérie, 50 ans après sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2012-2.htm